Rechercher dans ce blog

dimanche 23 juillet 2017

Des questions devant un désastre



« Devant un désastre naturel, nous nous posons des questions légitimes : Pourquoi Dieu permet il de telles choses N’aurait il pas pu empêcher cette catastrophe?  S’en soucie t il? 
La perte de vies et les immenses dégâts que causent les tremblements de terre, les tornades et les inondations troublent nos pensées et nous font chercher une explication à la souffrance.
Il arrive couramment que les réponses que les gens apportent à ces questions se fondent sur leur relation avec Dieu. Ceux qui ne le connaissent pas ne comprennent pas ses actes. Les chrétiens, par contre, ont la Bible pour leur servir de guide. Cependant, la perspective de chacun sera plus ou moins juste selon qu’il connaît ou non la Parole.  Ceux qui la connaissent mal tirent en général des conclusions erronées.
Nous devons nous garder de forcer le Seigneur à procéder comme nous pensons qu’il le devrait. S’il n’agit pas d’une façon qui se conforme à ce que nous avons déterminé lui convenir, nous nous fâchons souvent ou nous devenons perplexes. Dieu ne respectera jamais les paramètres que nous souhaitons lui imposer. Puisque nous sommes mortels et pécheurs, notre perspective de la vie est étroite, mais notre Créateur éternel, omniscient, souverain et parfait voit et sait tout ce que nous ignorons.
Veillons à ce que notre point de vue du rôle de Dieu dans les désastres naturels soit issu de la Bible et non de nos pensées. L’Écriture nous raconte l’amour du Seigneur, sa fidélité et sa sagesse. Quand nous n’arrivons pas à comprendre ses voies, nous devons nous appuyer sur sa bonté. »
Auteur inconnu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire