Rechercher dans ce blog

vendredi 23 février 2018

L'univers

Un prédicateur de l'Evangile parlait un jour avec un homme qui se disait incroyant. « Vous êtes au contraire plus croyant que moi, lui dit-il, vous arrivez à croire que l'univers s'est fait tout seul, que tout est venu de rien, que du néant a surgi l'univers. Cela, je n'arrive pas à le croire. Vous avez donc plus de foi que moi. Ne dites plus que vous n'êtes pas croyant."

jeudi 22 février 2018

Pourquoi je crois en Dieu

« Je crois en Dieu dont je connais la présence étonnamment fidèle. Il vient à moi, au travers de mes questions, mes doutes, lui, le Dieu qui s'est fait homme, le Ressuscité vainqueur de la mort, le Dieu vivant.
Je crois en lui, car je vis de la joie qui accompagne la prise de conscience de ses dons. Joie que n'entame pas la connaissance de mes fautes, car je mets ma confiance en la compassion et en la fidélité de Jésus le Rédempteur.
C'est surtout dans la souffrance que je me suis confiée entièrement en Dieu. La souffrance la plus aiguë, celle que l'on éprouve lorsque souffrent ceux que l'on aime, et qu'on ne peut les aider. Face à de telles situations, toute sagesse humaine apparaît dérisoire. Dans cette impression de ne pas savoir aimer, je n'ai pu trouver la paix que dans l'amour de Christ, et en acceptant de le suivre. Seul, on n'arrive pas à donner ce que l'on voudrait donner. «Seigneur, ouvre mon cœur à la vraie charité, et qu'il soit fait selon ta volonté !»
Je ne peux vivre sans amour et, sans l'aide de Dieu, je ne peux espérer aimer. Or «même si je distribuais en aliments tous mes biens, et si je livrais mon corps pour être brûlé, mais que je n'aie pas l'amour, cela ne m'est d'aucun profit» (1 Corinthiens 13. 3).
Mon espérance en Dieu s'exprime par la prière. Et si fragile que soit ma prière, elle est expérience et espérance de cette communion qui mène au Dieu que je cherche, celui qui apprend à aimer.»

mercredi 21 février 2018

Une histoire de trou

Un prédicateur raconte l’histoire d’un homme tombé dans un trou. Un notable passa et dit : « Quelle stupidité de tomber dans un tel pétrin ! Je regrette, mais je ne peux pas t’aider ». 
Puis un philosophe passa et regarda l’homme avec pitié, disant : « Quand tu seras sorti de ce trou, je pourrai te donner de bons conseils pour ne pas y retomber »
Après cela Jésus y passa et, sans parler, Il descendit dans le trou et y enleva le pauvre homme. Jésus veut que nous ayons cette même attitude dans notre amour et service envers Dieu et envers les autres. « Celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement » (1 Jean 2/17a)
La qualité de votre amour pour votre prochain est la qualité de votre amour pour Dieu.
Auteur inconnu

mardi 20 février 2018

Un sûr abri sur Terre

Eugene Peterson dit : « Dieu est un sûr abri, prêt à nous aider quand nous avons besoin de lui. »

lundi 19 février 2018

Vie influente

"Suivant la puissance de Dieu, la beauté sereine d'une vie sainte est l'influence la plus puissante du bien dans le monde entier."
Dwight L. Moody

dimanche 18 février 2018

Avant et aprés Jésus


Tout événement, si petit soit-il, de la vie d’un homme ou d’un groupe d’hommes, est dans cet événement essentiel de l’histoire, qu’est la venue de Dieu en Jésus-Christ pour tout récapituler en Lui.
Michel Quoist (1921-1997), auteur chrétien

samedi 17 février 2018

No stress !

« Bonjour c'est Dieu ! Je vais m'occuper de tous tes problèmes aujourd'hui. Je n'aurai pas besoin de ton aide. Alors passe une bonne journée! Je t'aime! » 
Auteur inconnu

vendredi 16 février 2018

Juste Sa volonté

"L'histoire de tous les grands personnages de la Bible se résume dans cette phrase : Ils ont appris à connaitre Dieu et ont consenti à sa volonté en toutes choses."
Richard Cecil

jeudi 15 février 2018

Comment prier ?

"La prière n'est pas tellement un moyen par lequel la volonté de Dieu se courbe aux désirs de l'homme, mais c'est plutôt un moyen par lequel la volonté de l'homme se courbe devant les désirs de Dieu. Le vrai but de la prière n'est pas tellement d'obtenir ceci ou cela, mais plutôt d'amener la vie humaine en pleine et joyeuse conformité avec la volonté de Dieu."  
Charles Brent (1862-1929), évêque anglican américain

mercredi 14 février 2018

"Notre Père qui es avec nous, ..." (2)


C’est pourquoi, formés par Lui, instruits et nourris de Lui, nous osons dire :
"Notre Père qui es avec nous,
Tu nous as révélé et communiqué ton amour, et nous en vivrons assez pour qu’il se transmette à travers nos amitiés, nos fraternités, nos paternités et nos maternités, à tous ceux qui l’attendent,
Tu as établi ta demeure en nous et nous voulons révéler à chaque homme sa dignité et lui obtenir le respect qu’il mérite ;
Tu nous as fait connaître en Jésus-Christ ta volonté de justice, de partage et d’amour, et nous voulons l’accomplir sur la terre pour qu’elle devienne un lieu où la justice habite et où l’on s’aime les uns les autres ;
Tu nous as si bien partagé ton pain que tu nous as rendu capables de partager aussi le nôtre ;
Tu nous as si bien pardonné que tu nous inspires le tact, le respect, la joie avec lesquels nous devons nous réconcilier avec nos frères
Tu es avec nous dans toutes nos épreuves dans toutes nos tentations et souffrances pour nous donner de les surmonter Et avec toi, en toi, par toi nous délivrerons le monde du mal !
Amen !"

Louis Evely (1910-1985) : La prière d'un homme moderne (1969), p. 138-139

mardi 13 février 2018

Une démonstration convaincante ?


"Deux sont les choses: ou Dieu a voulu se faire connaître des hommes ou il n'a pas voulu. S'il a voulu se faire connaître et il n'a pas réussi ceci ne peut démontrer que le fait qu'il soit impuissant ; un dieu impuissant n'est pas admissible.
Si Dieu n'a pas voulu se faire connaître alors toutes les religions sont fausses. Si Dieu n'a voulu ni l'une ni l'autre, alors il ne nous reste qu'à conclure que Dieu n'existe pas."
(Dr Jules Carret, un athée / Démonstration scientifique de l'inexistence de Dieu)

Dieu s'est fait homme


Jésus a été un homme comme nous, mais sans péché : fatigué, ayant faim, soif, sommeil...

Il s'est assujetti à nos limitations, il a supporté nos souffrances et nos émotions.

Il n'a pas usé de moyens surnaturels pour se déplacer, pour s'épargner, pour être protégé.

Il a, jusqu'à trente ans, exercé le métier de charpentier ; il a, comme tout homme, gagné son pain à la sueur de son front.

Sa journée commençait « longtemps avant le jour » par la prière (Marc 1. 35).

Puis il enseignait, il guérissait, inlassablement.

Quand le soleil se couchait, on lui apportait encore tous les malades et les gens possédés de mauvais esprits : « La ville tout entière était rassemblée à la porte » (v. 33).

Après une journée harassante, on le voit dormir dans une barque, la tête appuyée sur un oreiller (Marc 4. 38).

Il a pleuré plusieurs fois, jamais sur lui-même. Son cœur infiniment sensible a été ému de compassion pour les malheureux qu'il rencontrait.

L'incompréhension, l'incrédulité de ses proches l'ont souvent bouleversé. Il a été blessé par la haine et le mépris.

Ses souffrances morales ont été plus grandes que ses souffrances physiques pourtant bien réelles.

Ne comprendrait-il pas nos peines et les douleurs liées à notre condition humaine ? Oui, ayant lui-même enduré l'épreuve, il est en mesure de porter secours à ceux qui sont éprouvés (Hébreux 2. 18).
Source : La Bonne Semence

lundi 12 février 2018

Partenariat divin.


Quand il s'agit de la foi et de la croissance chrétienne semblable à Christ, le Seigneur répand plus de lumière dans nos vies et illumine nos circonstances. Il fait ainsi pour nous appeler au partenariat avec lui en transformant sa création. C'est un appel à participer intelligemment et intentionnellement à la construction du Royaume. Alors qu'il n'a pas besoin de compter sur nous, il se réjouit à la faire. Nous agissons ainsi par amour en réponse à tout ce qu'il a fait pour nous, comme une réponse à sa grâce. Quand nous sommes son partenaire, nous faisons de grandes choses pour le bien du Royaume et la gloire due à son nom.
Jonathan S. Raymond

When we come to faith and grow in Christlikeness, the Lord pours more light into our lives and illuminates our circumstances. He does this to call us to partnership with him in transforming his creation. It is a call to thoughtfully and intentionally participate in Kingdom building. While he needs not count on us, he delights to do so. We do this in loving response to all he has done for us, as a response to his grace. When we partner with him, we achieve great things for the sake of his Kingdom and the glory due his name.
Jonathan S. Raymond

dimanche 11 février 2018

La vie chrétienne, c'est quoi ?


Certains groupes religieux actuels ont pour slogan : "Acceptez Jésus et le message de l'Evangile et tous vos problèmes disparaitront. Vous connaitrez une vie entière de prospérité." Or ils mettent trop l'accent sur un des aspects de la vie chrétienne tout en niant d'autres aspects du message Biblique pour la vie chrétienne.
D'autres groupes disent que la vie chrétienne est une vie qui doit bannir tout contact avec le monde et renoncer aux sentiments les plus naturels comme la joie, le bonheur, etc. Pour eux, le chrétien doit donc avoir une vie austère et toute sa vie ne doit être que souffrance. Une fois de plus, la Bible ne dit pas que la vie chrétienne n'est que souffrance.
Être chrétien, c'est vivre dans le monde (sans pour autant accepter sa mentalité) afin de montrer aux gens de ce monde comment Dieu agit dans la vie de chaque chrétien. L'apôtre Paul recommandait d'être toujours joyeux et Jésus demandait à ses disciples d'être des lumières dans ce monde.
Certes, le chrétien connaîtra encore des difficultés après sa conversion mais Dieu y mettra fin. Ces difficultés temporaires sont suivis de grands moments de joie.
La vie chrétienne, c'est une vie basé sur la confiance en Dieu en tout temps, avoir une relation vivante avec Dieu à travers la lecture quotidienne de la Bible (pour découvrir ce que Dieu veut nous dire par sa Parole) et la prière régulière pour soi et les autres. C'est aussi aider les autres tout comme Jésus le faisait lorsqu'il était sur Terre. 
Auteur inconnu

samedi 10 février 2018

Les conditions du miracle

Merlin Carothers a dit :  "Chaque fois que quelqu'un s'abandonne pour louer et remercier Dieu pour toutes choses, des miracles commencent à se manifester".