Rechercher dans ce blog

jeudi 29 septembre 2016

Le témoignage de Ari Vatanen, ancien champion de rallye automobile


Ari Vatanen


«Ce qui compte avant tout, ce ne sont pas nos émotions ou nos pratiques, mais Jésus, sa mort et sa résurrection.
L'amour de Dieu reste pour moi le grand sujet d'étonnement. Il nous accepte tels que nous sommes.
Seul Jésus est saint. Nous commettons tous des fautes, mais nous pouvons toujours nous tourner vers lui et lui dire : «Seigneur, pardonne-moi, prends-moi tel que je suis». Et il le fait.
Plus que mes paroles, c'est ma vie qui doit d'abord témoigner de ma foi. Si je connais la présence de Dieu au milieu des tempêtes, mon témoignage aura du poids.
Dans les moments difficiles, on apprend les leçons les plus importantes. Sur le coup, on peut être tenté de se révolter, mais en fin de compte, parfois des années plus tard, tout devient clair, et on réalise que Dieu contrôle tout. Même si on ne peut pas tout expliquer, on réalise que tout est pour le mieux.»


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire