Rechercher dans ce blog

dimanche 28 août 2016

L’oeuvre du Saint-Esprit

Lorsque Dieu veut agir dans notre vie, il le fait par le Saint-Esprit. Son œuvre principale consiste à transformer les croyants en l’image de Christ. Il convainc également le croyant de péché et de jugement (Jean 16.7-11) ; il enseigne, instruit et conduit dans la vérité (Jean 16.13-15). Il produit le fruit de l’Esprit dans notre vie (Galates 5.22-23) et il accorde les dons et capacités spirituels pour le service (1 Corinthiens 12.4, 7, 11). Le ministère à part entière de l’Esprit a commencé à Pentecôte après l’ascension de Jésus au ciel (Actes 2.1-4). Jean Baptiste a prédit que Jésus baptiserait dans l’Esprit (Marc 1.8; Jean 1,33), comme accomplissement d’une promesse faite dans l’Ancien Testament.

La Pentecôte a marqué le commencement de la dernière ère de l’histoire du monde. Celle-ci prendra fin au retour de Christ :
- dans la création
Le Saint-Esprit a participé à la création du monde, en donnant la vie à ce que le Père et le Fils ont créé. Il est aussi celui qui préserve l’univers, y compris les êtres humains.

- dans l’Ancien Testament
Le Saint-Esprit a choisi et équipé des hommes et des femmes pour le service de Dieu, en leur accordant différents dons. Pendant cette période, son activité était aussi orientée vers une tâche et elle n’était jamais permanente. Il a inspiré les paroles des prophètes et a protégé ce qu’ils ont écrit. Le résultat est que le Saint-Esprit est celui qui a inspiré les Ecritures et qui atteste au croyant leur authenticité. Ceci est vrai pour l’Ancien et le Nouveau Testament.

- dans la vie de Jésus-Christ
Tout en étant choisi par le Père, le Saint-Esprit a conçu Jésus en Marie. Il l’a oint en vue de l’accomplissement de son ministère en parfaite harmonie avec la volonté du Père. Il a ressuscité Jésus d’entre les morts avec puissance et gloire comme il le fera aussi pour les croyants à la fin des temps.

- dans la vie du croyant
C’est par l’oeuvre intérieure du Saint-Esprit que le croyant est sauvé et régénéré. Le Saint-Esprit conduit également ce dernier dans sa vie chrétienne, l’équipe pour le ministère et le rend capable d’adorer Dieu d’une manière qui lui est agréable.Le Saint-Esprit renouvelle l’intelligence du croyant pour qu’il puisse comprendre et reconnaître la vérité et l’autorité des Ecritures. L’Esprit fait de lui une nouvelle créature et lui restaure la communion avec Dieu et avec son prochain.
Il sanctifie le croyant progressivement pour que sa vie devienne de plus en plus un reflet du Seigneur.
Le Saint-Esprit réside en nous et nous devenons son temple. Sa présence se manifeste par le fruit qui peut être résumé essentiellement dans la sagesse et l’amour. Il faut cependant noter que la présence permanente de l’Esprit dans la vie du croyant ne garantit pas une plénitude constante, parce que l’Esprit peut être attristé, d’où le besoin continuel d’être rempli de l’Esprit.

- dans l’Eglise
lors de la Pentecôte, l’Esprit a été donné en abondance et d’une manière permanente au croyant comme une promesse sûre de son héritage céleste. Nous appelons ceci le baptême du Saint-Esprit qui est le privilège de tous les croyants. C’est ce qui a lieu au moment où nous venons à Christ. Par ce baptême de l’Esprit, tous les croyants sont unis en et avec Christ. L’Eglise est ainsi équipée d’une diversité de dons pour qu’elle soit en mesure de servir Dieu d’une manière spirituelle et en conformité avec sa volonté.

- dans le monde
L’Esprit convainc le monde de péché, de justice et de jugement. L’Esprit est témoin de la culpabilité et du jugement à venir d’un monde rebelle et aussi de la condamnation du prince de ce monde par la justice de Christ.En réaction à cela, beaucoup de chrétiens ont rejeté toutes les manifestations de l’activité de l’Esprit et ont peur de relever le ministère de l’Esprit. Cette attitude est une perte tragique puisque le Saint-Esprit est la source de toute bénédiction spirituelle.

Thomas Petty
Institut Biblique Européen de Lamorlaye

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire