Rechercher dans ce blog

dimanche 19 juin 2016

Prendre garde aux petites choses (Paul Ettori)


On raconte qu’à leur arrivée en terre australienne, les Britanniques ne purent trouver un seul chardon. Un Écossais nostalgique - la plante est l’emblème de l’Écosse - fit venir un peu de semence de sa patrie. Il s’empressa de la jeter dans son jardin. Quand les chardons levèrent, le vent s’affaira à emporter les nouvelles graines. Puis le temps se chargea du reste : aujourd’hui, tout le pays en est couvert. Il en est de même de la moindre désobéissance, du plus petit péché. Ne pas y prendre garde, le laisser subsister dans notre cœur, c’est lui permettre de se multiplier…
L’insensé méprisera la taille dérisoire de la semence, au point de vouloir ignorer que les petites choses sont d’une importance capitale. Ainsi ce brave grand-père, qui avoua, pour se justifier aux yeux de son petit-fils : "Je ne fume pas beaucoup : un petit peu seulement". Alors, l’enfant inspiré sut répondre : "Papy, tu vas mourir d’un petit cancer…"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire