Rechercher dans ce blog

lundi 2 mai 2016

Norman Mailer parle de Dieu












Norman Mailer fut un
écrivain américain (1923-10 Novembre 2007) trés connu pour son œuvre paru en 1948 "Les Nus et les morts", roman pacifiste parlant de la guerre du Pacifique en 1944. Il était un des écrivains les plus controversés de l'après-guerre


Norman Mailer a dit dans sa dernière interview au journal Libération en Juin 2007 :
« Je crois en un Dieu créateur, un Dieu existentiel, qui nous a crée, qui a fait du mieux qu’il a pu, mais qui n’est pas tout-puissant ni complètement bienveillant. Mais je ne crois pas en un Dieu législateur. »Norman Mailer, depuis des années, n’était plus athée.


Voila un extrait de l'interview :
Vous êtes religieux ? Vous croyez dans le bien et le mal ?Je crois dans le bien et le mal, je crois dans un dieu créateur, un dieu existentiel qui nous a créé, qui a fait du mieux qu'il a pu, mais qui n'est pas tout-puissant ni complètement bienveillant. Mais je ne crois pas en un dieu législateur. Je déteste le fondamentalisme. Si Dieu avait vraiment voulu influencer les hommes avec un livre ­ deux textes, l'Ancien et le Nouveau Testament, qui comportent des bons et de très mauvais passages ­ je pense qu'il aurait fait beaucoup mieux que ça. Mais ces textes permettent à une bande de prêtres et de religieux avides de pouvoir de conquérir le monde.
Votre expérience vous a conduit à cette conclusion ?
J'ai été athée pendant des années. Puis j'ai commencé à penser de manière philosophique, et il m'est apparu au fil des ans qu'il est plus difficile de concevoir que nous sommes ici ex nihilo, plutôt que conformément à la vision d'un créateur. Les êtres humains sont la plus belle création de Dieu. Mais le diable est aussi de la partie. Comme j'étais au début un marxiste, je continue de croire qu'à toute force, s'oppose une contre-force. C'est ce qu'on peut voir à l'œuvre dans le cosmos. Cette contre-force, c'est le diable. Philosophiquement parlant, c'est logique.


NDLR : Concernant la pensée déiste de Norman Mailer, il croyait que la création de l'humanité était une expérience divine pour satisfaire la curiosité de Dieu, et affirmait que Dieu n'est pas omniscient. Ce relativisme encore marginal, aux Etats-Unis, commence à être légèrement débordé par l'athéisme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire